Pourquoi les 24h de Tremblant?

Mots-clés

, , , , , , , , ,

Pourquoi les 24H de Tremblant?

Si on me demandait pourquoi je participe aux 24H de Tremblant, je pourrais donner cette réponse rose bonbon : « Pour lutter contre le cancer chez les enfants, cette maladie qui est si injuste pour eux qui devraient avoir toute la vie devant eux ». Plate hein?

Dans le fond, c’est vrai. C’est pour ça que je participe aux 24H de Tremblant. Mes dix ou douze heures de marche ne changeront rien à rien, ça c’est MON défi. Pas le vôtre, pas celui de la petite que je parraine avec mon groupe de marcheur. Mais les sous que je demande… que je vous demande. Ça, ça peut faire une différence. À long terme comme à court terme.

Cet argent servira à leur offrir de meilleurs soins, à subventionner toute une liste de choses que je ne pourrais même pas commencer à énumérer tellement elle est immense. Vous vous souvenez quand vous étiez kids vos grande journées à bicyclette autour du pâté de maison, à faire la course contre le vent, ou simplement vous amuser à dépasser les piétons sur le trottoir. Pour beaucoup d’entre eux c’est impossible. Eux, ils font du tricycle dans un corridor d’hôpital, et pas trop vite parce que maman ou papa doit suivre avec le soluté raccordé à leur petit bras. Mon 24H, c’est pour eux que je le fais.

J’ai passé une heure ou deux à l’hôpital St-Justine avec un groupe qui a le même objectif que moi. J’ai peu voir leur sourire quand on leur a apporté des cahiers à colorier et autres cadeaux. J’ai aussi senti cette douleur me traverser le cœur quand on m’a expliqué tout ce qu’ils doivent subir. Des traitements que personne ne souhaiterais subir. Et pourtant…

Je participe aux 24H de Tremblant pour qu’un jour les enfants n’aient plus à subir et vivent leur enfance sans que leur monde imaginaire ne soit altéré par l’odeur aseptisé d’un hôpital.

Merci de m’encourrager!

C’est ICI

Les 24h de Tremblant… pas pour moi; pour eux.

Mots-clés

, , , , ,

logo-24-heure

Me voilà à ma deuxième année sur le circuit de marche. Aucun doute possible je suis maintenant un accro du 24h de Tremblant!

Comme on dit, je devrais toucher du bois, mais à 48 ans je peux m’estimer chanceux de n’avoir eu aucun problème de santé sérieux. J’ai toujours pu jouir d’une santé solide. Mais tous n’ont pas cette chance et c’est pour eux que j’entreprends aujourd’hui ma collecte de dons annuelle pour ceux qui sont moins chanceux que je l’ai été.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, je vais publier des articles sur mon expérience au 24h de Tremblant et sur ceux que ce mouvement veut aider.

J’espère de tout cœur que vous me supporterez. Non… j’espère que vous supporterez, à travers moi, ces enfants pour qui le quotidien n’a rien à voir avec ce que la majorité d’entre nous ont connu étant jeunes. Ça aussi j’en reparlerai.

Pour ce soir, j’annonce simplement mon implication dans le mouvement.

Merci d’avance de vous joindre à moi et mon équipe.

Pour m’encourager SVP cliquez ICI

Schneider-Electric-Canada-Team---Tremblant-24h-2015

 

Pokémon Go – De catastrophe en catastrophe!

Mots-clés

, , , , , , , , ,

Si vous pensiez que c’était l’boute d’la marde quand votre beau-frère est tombé du deuxième en chassant un Pokémon, dites-vous bien que ça ne fait que commencer!

250px-025Pikachu

En Norvège, un étudiant en droit s’est vu montrer la porte en courant nu dans les couloirs de l’université, pourchassant Pikachu. Trop absorbé par le jeu, il avait oublié de s’habiller avant de sortir de la douche du centre sportif. En plus d’avoir été réprimandé pour son étourderie, le malheureux s’est fait voler ces vêtements, ces effets scolaires et les clés de sa voiture… qui étaient en fait les clés de la voiture de sa copine. Résultat, au retour à la maison, à pied, il a aussi été « remercié » par sa copine qui l’a reçu avec une poêle de fonte (les T-Fal ne sont pas très populaires là-bas). 15 points de suture et 18h à l’urgence… à moins que ce soit l’inverse. Bref… jouer à Pokémon Go peut coûter cher!

artwork-sulfura.png

Au Japon, un pilote d’avion a causé tout un émoi en affirmant vouloir éviter Sulfura. Il a rapidement été maîtrisé, non sans avoir causé toute une frousse à l’équipage et aux passagers. Incidemment, un de ceux-ci a logé une plainte à la compagnie aérienne parce que le pilote, changeant ainsi brutalement de trajectoire lui justement fait manqué Sulfura qu’il voulait capturer… la cause est en arbitrage.

electhor_pokemon_x_y_3ds.png

Plus près de nous, au Québec, si vous aussi vous avez manqué d’électricité vendredi dernier, ce n’était pas à cause de l’orage… non non non, un ingénieur d’Hydro-Québec poursuivait Électhor avec un balai. Le malchanceux a démarré un délestage massif et plusieurs abonnés se ont dû se contenter de jouer aux cartes pendant plusieurs heures… à moins bien sûr d’avoir joué à Pokémon. S’ils avaient assez de charge sur leur téléphone.

250px-Leuphorie-HGSS

Au parc Maisonneuve, en tentant d’attraper Leuphorie, un homme a croisé sa femme en train d’enfourcher leur voisin dans un buisson. Ne s’étant rendu compte de rien et surtout satisfait de sa capture, l’homme a poursuivi sa route sous le regard ahuri de sa femme. Pour le voisin ce fut un immense soulagement… dans tous les sens du terme. De retour à la maison, ayant fait le plein de Pokémons, le pauvre a dû affronter sa femme, courroucée par son inattention et donc son manque d’engagement dans le couple. Il a évité de justesse le bâton de golf que sa femme lui avait balancé. Ironiquement, pris de panique, il est allé se réfugier chez leur voisin.

Pokémon Go va changer le cours de l’histoire…

Jieff

(juste pour le fun)

24h pour les enfants malades

logo-24-heure

Vous allez certainement vous en souvenir, en décembre dernier j’ai participé aux 24h Tremblant pour la première fois. L’expérience a été fantastique et je me suis promis de recommencer en 2016. Et encore cette année, je me promets de vous demander de l’aide.

Je fais partie de l’équipe Schneider Electric et en 2015 nous étions une centaine de marcheurs/coureurs/skieurs. Cette année, bien sûr, nous souhaitons avoir encore plus de monde. Nous nous sommes aussi placés parmi les plus hauts contributeurs dans les dons corporatifs (au total)… et mon équipe de marche à elle seule s’est classée bonne première en 2015 pour les dons individuels avec au-delà de $41,000. Vous, mes amis qui ont participé, faites partie de ce premier rang. Merci!

Schneider-Electric-Canada-Team---Tremblant-24h-2015.jpg

Mais plus important encore que l’évènement, que mes 10h de marche avec les plaies qui ont suivi. Plus important que les dollars… il y a les enfants qui souffrent de cancer.

La semaine dernière, une partie de mon équipe et moi sommes allés à St-Justine dans l’aile Charles Bruneau, pour donner des cadeaux aux enfants. Je suis allé là ne sachant pas trop à quoi m’attendre. Nous n’avons pas eu énormément d’interaction avec les jeunes et comme j’avais ma caméra en main, mon côté émotif était très bien protégé par la lentille. Vous savez, quand on prend des photos, on est tellement concentré sur ce que l’on fait que ce qui se passe devant la lentille est touchant, oui… mais ça reste de l’autre côté d’une très mince frontière. Ça n’allait pas durer!

On nous a beaucoup expliqué comment cette aile fonctionnait. Vous saviez qu’il y a un étage complètement isolé du reste du monde? Il ne peut y avoir qu’une douzaine de jeunes patients traités à cet étage en raison des complications technique que cela comporte. C’est que c’est enfants doivent subir une greffe de moelle osseuse et pour ce faire, on doit détruire complètement la moelle existante, laissant l’enfant complètement sans défense contre les microbes et bactéries. Leurs chambres doivent être complètement stériles. De telles chambres coûtent cher. Et comment on paie ça? Entre autres avec des évènements comme Les 24h Tremblant.

À un moment donné pendant notre visite, je regardais autour et c’est là que j’ai finalement flanché. Du coin de l’œil j’ai vu une fillette sur un tricycle. Elle ne faisait pas attention à nous, trop occupée à suivre son parcours. Si voir une fillette à tricycle n’est pas en soi si exceptionnel, en voir une avec sa mère qui suit avec un support comprenant plusieurs solutés frappe l’imaginaire. J’ai serré les dents pour ne pas éclater en sanglots.

Pour tout ça… je vais encore une fois vous solliciter cette année. Mon objectif est d’amasser $1000. Et pour les 24h… je prévois faire 12h de marche.

Nous allons en parler… encore et encore!

Sortez de la ZONE!

Mots-clés

, , , , ,

Do_you_dare_to_dream_Get_out_of_your_comfort_zone__156636

Le terme « Zone de confort » vous est certainement familier, mais savez-vous que vous pourriez malgré vous en être une victime?

La Zone, c’est un peu comme une vielle paire de pantoufles, un vieux T-Shirt porté le soir au retour du bureau, ou les week-ends. Ça peut être aussi un vieux fauteuil qu’on garde depuis des lustres, juste parce qu’on y est bien. C’est du connu, c’est du prouvé, une valeur sûre qui n’a plus à faire ses preuves. Vous êtes-vous une fois seulement demandé s’il n’y avait pas mieux ailleurs?

Non mais vraiment! Des pantoufles vielles de dix ans, un T-Shirt qui est devenu transparent à force de le porter ou un fauteuil qui a « entendu » le LP neuf de Led Zepplin « Physical Graffiti », depuis, il y a certainement eu mieux… non?

Ah! Mais on s’y attache à ces choses, elles font partie de cette « Zone de confort » qui parfois nous empêche de passer à autre chose. Quelque chose de mieux. C’est comme changer l’air de la maison… des fois ça fait du bien!

Ce clip parle un peu de ça et je vous le suggère à tous. Pour passer par là actuellement avec de nouveaux défis et me rendre compte qu’avancer au-delà de cette frontière menaçante, je peux affirmer qu’il n’y a rien comme dépasser ses limites et en fixer de nouvelles plus haut… toujours plus haut!

Bon visionnement!

Bonjour la France!!!

Mots-clés

, ,

Pins-Quebec-France

Ce blogue que vous visitez, amis Français est vraiment… mais Vraiment en mode survie. Il est surtout un exutoire qui me permet de débarrasser mes neurones d’un trop plein d’information, plus souvent négative que positive. Mais à regarder les statistiques, je me rends bien compte que c’est plus de l’autre côté de l’Atlantique que j’ai des lecteurs. Alors je vous dis un petit bonjour.. Et merci à vous!

Je vais tenter d’écrire un peu plus et pourquoi pas, parler de mon beau pays, le Québec… Je sais, je sais le Québec n’est pas un pays; c’est une province. Mais même si je suis Canadien, que je n’ai aucunement honte de dire que j’aime ce pays d’un océan à l’autre, je crois néanmoins que notre petit coin à l’est de cette grande étendue ferait un pays magnifique.

Au plaisir de lire vos commentaires, éventuellement.

Jieff!

Charlie était à Bruxelles…

J’écoutais la radio aujourd’hui alors que je revenais du travail. Bien sûr, on y discutait des attentats de Bruxelles en long et en large. C’est normal, c’est un évènement terrible qui hurle la cruelle réalité qu’est le terrorisme.

Ça fait un moment qu’entendre la description de ce genre de merde ne me donne plus froid dans le dos; j’en suis à l’étape du découragement. Il m’est impossible de pleurer lors de ces attaques; il y a cette amertume envers une société en perte de contrôle qui s’enracine profondément en moi.

Une fois à la maison, alors que préparais le souper… et fort probablement le lunch de demain midi, on passe en entrevue un artiste d’ici qui se trouvait sur place à la même heure la veille et on lui pose moult questions sur comment il se sent. En fait je crois qu’il y a eu deux entrevues, coup sur coup, avec des gens qui auraient pu y être, mais qui n’y était pas. Soit question de temps ou à cause d’un changement de moyen de transportation.

Savez-vous quoi? J’étais mal à l’aise à écouter ces entrevues. Non, j’étais même un peu fâché. LUI l’artiste qui était là, exactement 24h avant, il est bouleversé, troublé. Mais qu’est-ce que je m’en balance! Il n’était pas là MAIS… à la même heure la veille oui. So Fuckin What? C’est une question de probabilité et les probabilités n’ont pas d’émotions, si ce n’est que celles que l’on veut bien leur donner. C’est de la foutaise! Un assaisonnement pour générer de l’écoute et une sympathie tout à fait inutile.

7782490104_cejeb5lxiaakqwe

(Dessin: Plantu pour Le Monde)

MOI, de l’autre côté de l’océan, ma pensée va à cette mère de famille que je ne connais pas. Celle qui a eu la peur de sa vie en voyant les lambeaux de chair voler devant elle. Si ELLE et sa fille avait été cinquante mètre plus près, elle serait morte et elle gardera pour toujours les séquelles psychologiques de ces images maintenant indélébiles. De l’autre côté l’océan, ma pensé va aux familles qui sont maintenant en deuil d’un des leurs mort pour guerre qui n’est pas la sienne.

C’est le putain de hasard qui a fait les choses ainsi, est-ce qu’on peut arrêter d’y voir une quelconque entité mystique créer un évènement si chanceux à partir un simple choix ou une date à l’agenda? Allez demander à celui qui a reçu au visage le sang du kamikaze si ça l’impression qu’un type soit passé par là à la même heure la veille…

On ne sait vraiment plus quoi mettre en onde pour épater la galerie.

Facebookium

Prenez garde au Facebookium!

Si bien sûr il n’aura jamais sa place dans le tableau périodique des éléments, Fb, le Facebookium compote certainement le risque d’être un élément perturbateur dans la vie de tous et chacun. Dieu c’est que ce fut le cas pour moi et c’est avec une bonne dose de volonté que j’ai décidé de m’en défaire. NON! Ça ne veut pas dire que je laisse tout tomber. Non plus que je ne viendra pas prendre des nouvelles de gens qui me tiennent à cœur. Fb reste un incontournable pour garder contact avec des amis qui sont loin. Mais si on n’y prend garde, trop de Fb dans le sang fini par affecter les neurones.

Ceux qui pratiquent des activités artistiques peuvent grandement en souffrir puisque la procrastination est un grave effet secondaire, si la dose de Facebookium devient trop élevée.

Facebookium-s

 

Le Facebookium est aussi à l’origine d’hallucinations importantes. Trop en consommer donne parfois l’impression que les amitiés virtuelles ne le sont justement plus. Les esprits les plus influençables risquent d’être confondus par la beauté illusoire de contacts plus ou moins fréquents avec des Uns et des Zéros.

Le Facebookium n’a pas de sentiments. Il peut laisser croire aux rêveurs qu’à l’autre bout d’une ligne se trouve une personne très recherchée… alors qu’elle ne s’avèrera qu’une brillante illusion. Cette belle personne de l’autre côté ne l’es peut-être qu’en image.

Le Facebookium n’a pas de sentiments. Il peut laisser croire aux paranoïaques qu’à l’autre bout se trouve une personne gravement malade mentalement… alors que cette dernière n’aura agit qu’avec la douleur d’un message mal ressenti. Souffrir du passé n’est pas forcément une maladie mentale.

Il n’y a qu’un remède pour contrecarrer les effets du Facebookium. La communication en temps réel. Les discussion téléphoniques, les diners, les soupers, les brunchs, les soirées à partager les mêmes heures, mêmes minutes, mêmes secondes. Tout jugement sur les nuances des images présentées sur les écrans ne sont en effet que de plates représentations de ce qu’il y a réellement à l’autre bout. Une des antidotes au Facebookium est le Volontium. Qui nécessite cependant des efforts…

Ce ne sont là que les bases à propos du Facebookium. Utiliser avec prudence aussi bien qu’avec un esprit ouvert… Pour aider, il faut prendre une bonne dose de Jugementium.

Art Triste – 1

J’ai commencé cette expérimentation à l’aquarelle peu après mon sautage de coche sur Facebook… il sera question de ce dernier prochainement. Si j’écris tout de suite, je vais écorcher (assez fort) du monde au passage. J’aime autant attendre.

L’expression à travers l’art fait beaucoup de bien…

N’empêche que cette peinture a été offerte à une amie qui m’a été d’un grand support alors que j’en avais bien besoin. Ce genre de personne, on devrait tous en avoir dans notre vie.

Merci à toi C.

Aqua1