Arrrhhhh! Un défi de blogue.

J’aime écrire sur mon blogue. J’ai peu de lecteurs parce que je fais pas le travail pour en avoir mais j’aime écrire et publier quand même. Mais le problème est que présentement, il y a des rumeurs qui veulent que mon nom soit placé dans le dictionnaire sous « procrastination ». Ben oui… faut juste que je trouve le temps de répondre au formulaire qu’on m’a envoyé en 2001.

Si je ne me mets pas de défi… je ne ferai rien. Moi je suis à peu près certain que je pourrais documenter le cycle digestif d’un poisson d’aquarium tellement des fois j’en ai juste rien à foutre de faire quelque chose ou de ne rien faire. Bon… bien sûr, le lavage, le ménage, la vaisselle… bon tout ça, ça suit son cours. Mais pour le reste, y’a toujours une bonne raison. Mais s’il y a un défi, y’a une raison d’être à la tâche. Donc la tâche prend de la valeur puisqu’elle est attendue. Tsé?

J’aurais pu me donner un objectif de dix billets… Ben là! Il est où le défi? Dix c’est facile! Vingt c’est pas un beau chiffre. Trente alors? Bah un mois. C’est facile mais ce n’est pas un énorme défi… c’est juste un gros défi. Soixante? Arrrrhhh trop proche de cent, pas assez éloigné de cinquante. Cent? Trop cute comme chiffre. Deux cent, ça semble trop pesant… faqueuuuuu. Cent cinquante! C’est le nombre de billets consécutifs que je m’impose comme défi.

Ça pourra être un texte, une photo, un dessin… Mais faut que ça arrive!

Je suis curieux de savoir combien pensent que je n’y arriverai pas!!!

Ce soir… c’est 1!!!

Advertisements