Comme tous les fins voleurs, il est entré dans notre famille alors que personne ne se doutait de rien. Il a bien commencé lentement à lui subtilisé un souvenir ici et là. Mais personne, vraiment, ne soupçonnait qu’il avait désormais la clé de la voute, personne de croyait qu’il avait déjà commencé à s’approprier des biens. Il est habile, le filou, il ne laisse aucune trace, à part un oubli banal auquel personne ne porte attention.

alzheimer-78iqx

Et le temps passe, et passe encore. Le larron prenait de plus en plus confiance et dérobait des souvenirs plus importants. Nous croyant bien à l’abri, dans notre belle famille, nous ne pensions pas qu’il nous avait ciblé, qu’il avait choisit une personne si bonne pour lui prendre son passé. Et pourtant.

Maintenant, je sais… maintenant nous savons qu’il est bien là. Nous savons que la porte est ouverte et que rien ne peut plus l’empêcher de lui subtiliser sa mémoire. Et que va-t-il en faire? Pourquoi lui vole-t-il ses souvenirs si c’est pour les dissiper dans le néant, là où personne ne pourra plus les lire et en apprécier toute la beauté? Pourquoi nous fait-il ça à nous? À moi? À elle? Je vendrais mon âme au diable pour qu’elle ne souffre pas de ce mal qui, éventuellement me fera disparaitre de ses souvenirs, moi, son unique. Un jour, elle ne saura même plus qui je suis. Pour qui se prend-t-il, ce truand pour se permettre de tout lui enlever? J’aimerais tant connaitre la combinaison pour verrouiller toutes les portes et l’empêcher de tout lui prendre.

Mais il n’y a rien à faire. Il est là. Il y restera. Il a vu la faille dans ce que la nature a créé et il s’y est faufilé, il a ouvert le chemin pour tout prendre. J’ai mal ce soir d’être impuissant devant ce voleur de souvenirs… il me prend celle que j’aime tant.

Advertisements