Encore une fois un rêve avec cette femme mystérieuse. Quoi que je me demande si vraiment c’est la même ça chaque rêve puisque j’ai du mal à me souvenir de son visage. Je crois bien qu’elle est blonde, ou châtaine. Ses yeux… wow, à part l’intensité du regard, selon ce que je ressentais, je ne pourrais être certain de la couleur de ses yeux, je ne pourrais le jurer. Mais ce qui me semble bien réel à chaque fois que je m’éveille au milieu de la nuit, c’est que sa présence est infiniment apaisante.

Tu es encore passé me voir. Quand j’ai ouvert les yeux cette fois, plutôt que de les refermer presqu’immédiatement pour essayer de retrouver mon chemin vers toi, j’ai savouré le moment. Curieusement, plus j’essayais de me souvenir des détails, plus tu semblais t’éloigner. Tu disparaissais. Mais si tout autour de toi devenait plus flou, ce sentiment de bien être lui restait. Maintenant que j’y repense, j’ai pu savouré non seulement la quiétude, mais je me souviens que doucement, je m’enfonçais de nouveau dans le sommeil. Et j’ai si bien dormi par la suite.

C’est si étrange que je n’arrive pas à discerner ton visage un peu plus. Je me souviens vaguement que tu aies prit ma main alors que j’étais accroupi sur je ne sais quoi, le cœur serré sur une situation tout aussi vague que le reste. Toi, peut-être un ange gardien tu me prends contre toi, je ressens ta chaleur, tes lèvres qui se posent sur mon front, puis tes bras qui font disparaître ce qui semble m’oppresser. Ne reste plus que ta présence qui me berce vers un univers où tout est beau et calme. Peut-être que c’est ça… tu es un ange qui me visite en rêve quand les jours se font lourds à porter.

Toi… qui es-tu, toi?

Advertisements