Mots-clés

, , , ,

des-etudiantes-demontrent-la-nocivite-des-ondes-wifi-avec-des-resultats-effarants-une

Photo: Daily Geek Show

Avant de commencer :

Non, je ne rejette pas du revers de la main la possibilité que les ondes électromagnétiques puissent être nocives.

Non, je ne réfute pas certaines expériences sérieuses qui tendent à démontrer certains risques

Le but principal de ce billet est bien pour inciter les gens à un peu plus de prudence face au partage d’articles à sensations faisant le procès des nouvelles technologies et d’une foule d’autres choses. Dans ce cas-ci, c’est une expérience faite par des lycéennes qui semblait démontrer que les ondes Wi-Fi avaient un effet négatif sur la croissance de graines de cresson.

Quand j’ai lu l’article je n’ai pu réprimer un brin de scepticisme, sans toutefois crier à l’imposture. Rigueur scientifique oblige, quand on sort quelque chose d’aussi gros, il faut le comprendre, l’analyser, le documenter… il faut valider. Que ce soit vrai ou pas, l’impact est très considérable.

Or, ce soir je tombe sur ça! Oui, les graines poussent sur un routeur

storage.canoe.ca

Photo: Canoe, Technostérone

Pascal Forget a refait l’expérience. Bien sûr, on peut noter des différences au niveau des graines utilisées, mais chose certaine, ça vient mettre du sable dans l’engrenage de la théorie du Wi-Fi inhibiteur de vie.

Certes, les deux expériences ont possiblement été faites de manière différente et probablement avec des routeurs différents. Quoique dans ce dernier cas, ça ne change pas grand-chose parce que tout ce qui émet des ondes est règlementé et il ne peut pas y avoir de différences notables entre les deux types de routeurs. La techno est identique. Mais une chose est incontestable, il faut rester prudent quand on partage des histoires à catastrophes. Tout ce qui se dit sur le Net n’est pas forcément vrai… j’imagine que vous le saviez déjà par contre!

Advertisements