Mots-clés

, , , , ,

Incroyable, deux billets le même jour!

smartphone_user_biz

Je commence ça en blaguant mais vraiment, le sujet est sérieux. Grave!

TVA Nouvelles nous apprend qu’une autre personne s’est retrouvée sur les rails du métro de Montréal parce qu’elle était distraite par son téléphone intelligent. Vous savez, je trouve ça bien triste mais en bout de ligne je ne sympathise pas, mais vraiment pas.

J’ai lu et entendu dire que la STM devrait faire comme dans certains pays et mettre un système de portes qui empêcherait l’accès au rails. Un peu comme un système de portes double installées sur le quai. Ok… c’est un peu bête à dire mais ça nous coûterait combien ça? 68 quais à modifiés avec une techno probablement coûteuse et tout ça pourquoi? Éviter que des têtes en l’air ne se lance entre deux vagons? Wow… minute!

J’aimerais bien avoir les stats du métro pour savoir combien de fois, par année, ce genre d’accident est survenu. Bonyieux, j’sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’il y a moins de non-voyants qui se sont retrouvés dans la même situations dans les cinq dernières années.

L’insouciance humaine n’a donc aucune frontière! À de nombreuses reprises, comme conducteur de voiture, je me suis retrouvé dans la situation suivante. Je suis à un feu rouge, attendant de poursuivre ma route. Au coin de la rue, un jeune à calotte, ou un homme en complet ou une femme tout ce qu’il y a de plus ordinaire est affairé à lire ses courriels. DANGER! Comme conducteur, il faut être avisé, cette personne est un risque pour sa propre vie! Le feu tombe au vert… j’hésite. Derrière moi on s’impatiente mais je n’en tiens pas trop compte. J’avance, un peu… l’internaute de bouge pas, il texte. Je décolle… mais lui (ou elle) aussi! Je manque de le renverser et je reçois une pluie d’injure parce que je suis un conard qui devrait repasser son permit. Si je klaxonne pour réveiller le problème, je suis un frustré impatient. C’est donc important ce putain de cellulaire!

Sans mentir, je ne peux compter le nombre de fois que j’ai vécu cette frustration. Je l’avoue, une seule et unique fois j’aurais pu blesser la personne qui accordais plus d’importance à son téléphone qu’a sa propre sécurité. Mais c’est parce que j’ai appris de l’expérience et ça fait maintenant partie de mon évaluation de la situation devant moi en voiture. C’est vraiment inquiétant.

J’observe, toujours, j’observe. Je me balade sur la rue et je vois ces accrocs au cellulaire dans leur bulle potentiellement mortelle traverser la rue sans regarder les voitures qui pourraient les heurter. S’ils ne se heurtent que rarement aux autres passants, c’est que ces derniers les évitent. Et ils textent, et il lisent, ils textent et ils lisent.

C’est une plaie!

Maintenant que va-t-on faire après avoir placé ces portes anti-insouciants sur les quais de métro? Je le sais! On va équiper les voitures de système d’évitement qui détectera les gens qui textent en marchant. Mais surtout on ne va pas critiquer les gens qui se livrent à cette activité. Ce ne serait pas politiquement correct. Ce serait de porter un jugement sur autrui.

Je le répète, je n’ai aucune sympathie. De l’imprudence, ça reste de l’imprudence. Oh! Et j’en entends déjà me dire: « Tu n’as jamais été distrait toi? Tu n’as jamais fait preuve d’imprudence? » OOOooohhh que si! Mais je m’assume. Je ne souhaiterai jamais que la société change pour palier à mon manque de jugement.

Advertisements