Trop chaud pour t’inviter, trop tard, trop de désordre, trop de stock en train de pourrir dans le frigidaire, trop de chaos dans mon petit appartement. Trop d’inconnu, trop de j’en aurais envie, trop de peur de lendemain de veille, trop de peur d’une oasis, trop de crainte d’un réveil après un rêve. Trop de murs trop mince, trop de draps sales, trop de rien à montrer dans mon trop petit appartement. Trop de curling à TV, trop de j’sais pas trop, trop d’excuses, trop de OUI, trop d’imagination, trop de blessures sur un coeur trop sensible.

Trop de commentaires

Trop de sourires qui n’existeront jamais

Trop de tout…

Trop de rien…

Advertisements